TV Locale Paris - tentative de sabotage lors de la projection du film '' la Route vers le Karabakh''


TV Locale Paris - tentative de sabotage lors de la projection du film '' la Route vers le Karabakh''

Article
Accueil Jonathan Chaste
 
| Jonathan Chaste | Géopolitique internationale | Géopolitique  Vu 8305 fois
Article N°26727

TV Locale Paris - tentative de sabotage lors de la projection du film '' la Route vers le Karabakh''

Le jeudi 16 juin 2022 au centre culturel de l'ambassade d'Azerbaïdjan à Paris, pour la projection en avant première du film ''la Route vers le Karabakh'' par l'équipe de journalistes de la chaîne française Ère TV.








La projection du film devait commencer à 19h00, malheureusement il y a eu du retard car le centre culturel a été pris pour cible par un groupe d'Arméniens venu empêcher la diffusion du film. Une spectatrice invitée a été prise à parti et traitée de ''raciste'' pour être venue assister à l'avant première, elle a rétorqué ''je suis pour la paix...ne m'insultez pas de raciste''.
Le groupe a scandé à travers leur mégaphone ''karabakh est à nous''

La police a été dépêchée par le service du centre culturel, empêchant ainsi la dégradation du lieu, certaines personnes du groupes ont été arrêtées par les forces de l'ordre.
 
 
A la fin de ce triste incident, l'événement suivait son cour avec une allocution de son excellence Monsieur Rahman MUSTAFAYEV Ambassadeur de la République d'Azerbaïdjan en France, qui a félicité le travail objectif des journalistes sur l'histoire de l'Azerbaïdjan. Un travail qui, selon lui a été très bien documenté, mettant en lumière la culture des Azéris.

 
La projection du film a duré 52 minutes, retraçant chronologiquement l'histoire de l'Azerbaïdjan, ainsi que l'origine conflit du Karabakh opposant les Arméniens aux Azerbaïdjanais.
 
Le documentaire a mis en exergue la culture des Azéris, plus particulièrement la ville Choucha, la capitale de la culture de Karabakh, car elle vu naître des poètes, des artistes en autres. Néanmoins, le documentaire nous a montré le chaos et la désolation que les armeniens ont causé en détruisant des lieux culturels, des maisons, et des églises. Une thématique importante a été pointée du doigt, celle des plans des cartes des mines manquantes et inéxactes, car beaucoup d'azeris ont perdu la vie et ont été blessés. 
Rappelons que l'utilisation des mines anti personnel a été interdite par la convention Ottawa signée de 1997 puis au siège de l'Organisation des Nations Unies.
 
Le Président ALIYEV a déjà entamé, les travaux de reconstruction, notamment avec la construction de l'aéroport international de Fizouli. La reconstruction du Karabakh se fera et l'Azerbaïdjan renforcera son pays et son économie.
 
A la fin du film, les spectateurs ont applaudi le travail réalisé. Puis s'en est suivi d'un échange de question entre le public et l'équipe d'Ere TV.


 
Remerciements pour cette invitation :
SEM Rahman MUSTAFAYEV Ambassadeur de la République d'Azerbaïdjan en France.
L'association Dialogue France-Azerbaïdjan,
Aytan Mouradova
Gunel Safarova
 
 
 
 
 

jonathan CHASTE

Lien :?

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...