TV Locale Paris : Itw exclusive du commissaire du tourisme de l’ile Rodrigues Jean Alain WONG SO


TV Locale Paris : Itw exclusive du commissaire du tourisme de l’ile Rodrigues Jean Alain WONG SO

Article
Accueil Jonathan Chaste
 
| Jonathan Chaste | Océan Indien | Tourisme  Vu 24525 fois
Article N°27068

TV Locale Paris : Itw exclusive du commissaire du tourisme de l’ile Rodrigues Jean Alain WONG SO

Le mardi 20 septembre 2022 au salon IFTM Top Resa au parc des Expositions de Paris à porte de Versailles, je suis allé à la rencontre Monsieur Jean Alain WONG SO, commissaire du tourisme de l’ile de Rodrigues (située dans l’Océan Indien) pour une interview.
 

Présentez-vous succinctement svp ?

Je suis Jean Alain Wong So, commissaire du tourisme à Rodrigues. Aujourd’hui nous sommes en France au salon de IFTM TOP RESA. Notre présence est dans un cas bien précis. Après 2 ans d'inactivité à Rodrigues pour cause de la pandémie de covid-19, il fallait absolument que notre ile soit présente sur ce salon international, afin de renouer les liens qui existaient dans le passé et en même temps de créer de nouveaux liens.

Apres deux années de Covid19, comment Rodrigues va relancer le tourisme ?
 
Je peux vous dire d’ores et déjà que la relance est déjà entamée, les frontières ont été ouvertes le vendredi 4 mars. La reprise a été un peu lente durant les premiers mois, mais nous avons vu au fil des mois, un accroissement du nombre d’arrivées. Notamment pour les mois de juillet et aout par exemple, avec un taux de remplissage de presque 100% à Rodrigues. Cela montre de belles perspectives pour l’avenir, en espérant ne pas revivre de nouvelles pandémies et autres calamités sanitaires.
 

Quelle est la place de l’écologie dans la stratégie de développement du tourisme ?

Je tiens à préciser, que depuis six mois nous avons un nouveau gouvernement à Rodrigues. L’écologie a une place fondamentale, le tourisme durable c’est notre leitmotiv.  Nous nous efforçons à travailler afin que Rodrigues devienne une destination durable, une destination verte. La politique de ce nouveau gouvernement veut se démarquer justement d’un tourisme que les visiteurs avaient l’habitude de voir. Les personnes qui viennent découvrir Rodrigues doivent s’identifier au produit que nous préconisons, c’est à dire un produit durable dans le temps, car nous misons sur l’écotourisme.
Parlez-nous de votre stratégie digitale ?

En ce qui concerne la stratégie digitale, nous avons cru bon on est nécessaire de pouvoir être présent les réseaux sociaux, pour la simple et bonne raison, que le marketing se fait à ce niveau.  Nous avons mis en place tout récemment pendant le mois de juillet une application digitale ‘’Discover Rodrigues’’ qui permet à tout un chacun à travers le monde de pouvoir s’identifier, et prendre la totale connaissance de tout ce qui se fait sur le plan touristique à Rodrigues. Cette application est disponible sur google store et apps store.  De plus, à travers cette application mobile, nous offrons aux utilisateurs la possibilité d’effectuer des réservations si besoin pour venir sur notre ile. L’application est multifonctionnelle car elle permet de vendre la destination, et en même temps, de permettre aux personnes à travers le monde de montrer ce qu’il y a chez nous, notamment sur les activités économiques, ainsi que les activités socioculturelles.


Quand est-il du projet d’agrandissement de l’aéroport de Rodrigues ?

L'agrandissement de l'aéroport de Rodrigues est un gros dossier, nous travaillons dessus, et nous avons la volonté politique, pas seulement sur le plan régional, car nous avons le soutien total du gouvernement central de Maurice (ile Maurice), qui veut que ce projet se réalise dans les meilleurs délais. Qui dit projet d’envergure dit problème d’envergure, récemment nous avons eu la mauvaise nouvelle que l’AFD (Agence française de développement) ne sera pas dans le projet de l’aéroport. Cependant le gouvernement central a pris contact avec d’autres bailleurs de fonds afin que le projet puisse se réaliser. De notre côté (au niveau du gouvernement régional) c’est un projet qui nous tient à cœur. Nous préconisons le développement économique, notamment sur deux axes très importants : le port maritime et l’aéroport.

L’aéroport est notre priorité absolue, et il sera un booster économique. Nous disposons d’ATR (avions de transport régional) ayant une capacité de 65 passagers. Notre compagnie d’aviation nationale AIR Mauritius préconise d’emmener des Airbus A320neo ou même des Airbus A330, si la piste le permet. En tant que commissaire du tourisme, je dois vous dire que nous misons sur une augmentation du nombre de touristes, néanmoins nous ne voulons pas voir débarquer à Rodrigues un tourisme de masse, parce que nos ressources sont limitées. Nous voudrions planifier les choses d’une certaine manière afin que Rodrigues puisse trouver un développement soutenu tout en protégeant son écosystème.
 
Quels sont les projets à venir ?

Depuis que nous avons mis en place la commission du tourisme, nous avons beaucoup de projets. Dans un premier temps, si nous évoquons l’écologie et de la durabilité. Chaque visiteur qui débarque à Rodrigues a forcément laissé quelque part une empreinte carbone, de par l’utilisation d’avion. Au sein de ma commission, nous avons trouvé juste et bon de mener un projet à bon port. Lorsque les visiteurs débarquent à Rodrigues, ils auront la chance de pouvoir mettre en terre une plante florale, ou une plante endémique. De facto, cette plante va créer un impact dans la tête des visiteurs, puisque la photosynthèse va créer un système inverse c’est-à-dire, au lieu d’avoir une empreinte carbone cela va produire de l’oxygène. C’est une stratégie de marketing. L’intérêt de cela, c’est la prise de conscience sur la question de la préservation de la nature. Chaque personne qui mettra en terre une plante, voudra voir son évolution et sera incitée à revenir sur notre ile, pour contempler le fruit de son travail.

Autre projet, qui nous tient à cœur c’est la “green destination”, après le salon IFTM nous partirons en Grèce, pour le GSTC41 global sustainable tourism council 41, c’est une agence d’accréditation mondiale qui a la responsabilité de donner des accréditions pour des établissements ou des destinations. Rodrigues est considérée comme le projet pilote, et sera labelisée green destination. Imaginez l’impact que cela aura dans la tête des touristes, lorsqu’ils chercheront une destination sur l’internet, et verront que Rodrigues, répond à toutes les demandes en termes d’écologie et de développement durable, avec une culture de l’écotourisme, une ile qui respecte son environnement. Cela aura un impact positif sur l’économie de Rodrigues.

Photos Copyright © Joey NICLES MODESTE 🇫🇷 et 🇲🇺

Remerciements :
Monsieur Jean Alain WONG SO, commissaire du tourisme de Rodrigues
Madame Patricia PROSPER, Advisor Tourism
Ainsi que leur équipe pour le bon accueil.
Joey NICLES MODESTE
 

jonathan CHASTE

Lien :?

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...