Commémoration du massacre du 28 Septembre 2009 à l'ambassade de la République de Guinée en France !!

Commémoration du massacre du 28 Septembre 2009 à l'ambassade de la République de Guinée en France !!

| Reportage | Commémoration | Divers | Vu 12019 fois
[jonathan CHASTE] Vidéo N°19268
Le 28 septembre 2021, à l’Ambassade de la République de Guinée en France, s’est tenue la commémoration du massacre du 28 septembre 2009 à Conakry en Guinée. C’est le douzième triste et tragique anniversaire de la folie meurtrière commise par la junte militaire.

Cette date du 28 septembre résonne comme un traumatisme pour la population guinéenne, plus d’une décennie que ce peuple réclame la justice afin que les familles meurtries puissent faire le deuil de cet acte de barbarie. Le parlement européen et l’organisation des nations unies avaient qualifié ces meurtres de « crime contre l’humanité ». Rappelons que plus de 150 personnes ont perdu leur vie dans le stade-du 28 septembre.

Lors de cette commémoration intimiste en présence des familles des victimes, ainsi que des personnalités africaines et françaises. Il s’en est suivi d’une prise de parole de Monsieur Ibrahime Sorel KEITA, porte-parole du CTG (Collectif pour la Transition en Guinée) pour rappeler la douleur indélébile que subie ses amis, frères et sœurs de Guinée, mais également pour que réparation et justice soient faites.

Monsieur Bruno Fuchs député de la 6eme circonscription du Haut Rhin, a répondu présent par élan de solidarité et d’amitié envers les guinéens. Ce dernier pointe du doigt certaines erreurs commises par la France, et rappelle que c’est « le moment de la reconstruction, individuelle et collective ». Le député revient sur l’épisode du troisième mandat du Président de la Guinée Alpha CONDE, notamment sur le double positionnement officiel et officieux de la France. Officieusement la France a envoyé une dizaine d’émissaires auprès du Président Alpha CONDE afin qu’il ne brigue pas un troisième mandat au vu du respect de la constitution guinéenne, mais officiellement les dirigeants français n’ont pas tenu le même discours.

Cette commémoration s’est ponctuée par un recueil collectif en respectant la mémoire des martyrs par une minute de silence, d’une prière et du dépôt de gerbe.

 
[jonathan CHASTE]

Toutes les vidéos
  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...